Telecharger Le Seigneur des anneaux : le retour du roi le film gratuitement

Avr 09

Les armées de Sauron ont attaqué Minas Tirith, la capitale de Gondor. Jamais ce royaume autrefois puissant n’a eu autant besoin de son roi. Mais Aragorn trouvera-t-il en lui la volonté d’accomplir sa destinée ?
Tandis que Gandalf s’efforce de soutenir les forces brisées de Gondor, Théoden exhorte les guerriers de Rohan à se joindre au combat. Mais malgré leur courage et leur loyauté, les forces des Hommes ne sont pas de taille à lutter contre les innombrables légions d’ennemis qui s’abattent sur le royaume…
Chaque victoire se paye d’immenses sacrifices. Malgré ses pertes, la Communauté se jette dans la bataille pour la vie, ses membres faisant tout pour détourner l’attention de Sauron afin de donner à Frodon une chance d’accomplir sa quête.
Voyageant à travers les terres ennemies, ce dernier doit se reposer sur Sam et Gollum, tandis que l’Anneau continue de le tenter…



Origine du film : Américain, néo-zélandais
Réalisateur : Peter Jackson
Acteurs : Elijah Wood, Sean Astin, Viggo Mortensen
Genre : Fantastique, Aventure, Action
Durée : 3h51min
Date de sortie : 17 décembre 2003
Année de production : 2003
Titre Original : The Lord of the Rings: The Return of the King
Distribué par : Metropolitan FilmExport


The.Lord.of.the.Rings.The.Return.of.the.King.Extended.TRUEFRENCH.BDRiP.XVID.AC3-HuSH

Télécharger ce Film ici >>








  • Laisser un Commentaire ici

    *

    2 Commentaires pour “Le Seigneur des anneaux : le retour du roi”

    1. diawara a écrit le 12 juin 2016 à 14 h 37 min

      je ne peux dire grande chose,merci à vous,vraiment,ce film pour moi est magnique


    2. diawara a écrit le 12 juin 2016 à 14 h 44 min

      un film que j’ai commencé à régarder dépuis dans les années 2005,et je me suis pas limité là je l’ai aimé,et c’est pour quoi aujourd’hui,je fouille partout pour avoir de ses nouvelles,mais,en vain; et voilà que vous véniez de me mettre en face de mon viel amis “the lord”, le mal se démerdera par tous les moyens mais,après tout,restera le prisonnier du bien à jamais.